TÉMOIGNAGES

“Merci d’avoir créé ces stages adaptés aux adolescents autour des thèmes liés au développement personnel. Une très belle initiative pour leur apprendre ces concepts dès le plus jeune âge pour qu’ils soient mieux outillés pour leur vie scolaire et pour la suite de leur vie personnelle et professionnelle..."

Monica, maman de Déva (14 ans)

Super stage qui permet un apprentissage sur soi.
De très bons moments passés en équipe et cela permet de développer sa personnalité et ses potentiels au maximum

Cyriaque, 15 ans

Rechercher

Se fixer des objectifs sur la durée.





Mieux gérer le trop plein d’émotions.


Les yeux fermés, concentrée, Déva, 14 ans, visualise mentalement les étapes qui la mènent vers son objectif. Son objectif à elle, c’est de maîtriser efficacement ses colères face aux contrariétés pour être plus efficace dans sa pratique du piano. Devant le groupe de stagiaires, leurs parents et l’équipe d’encadrement, elle exprime ce qui la motive : « Je veux vivre à fond ma vie. Pour cela je dois me sentir heureuse, et pouvoir aller et faire ce que je veux. Cela signifie être plus forte, et donc être plus calme et rationnelle en toutes circonstances. C’est la raison pour laquelle je veux maitriser mes colères face aux contrariétés. » Ses parents, présents pour l’occasion, sont impressionnés par son implication et sa prise de parole : « elle s’est exprimée avec confiance et détermination, sur des sujets qui lui sont très personnels ».



Vers la meilleure version d’eux-mêmes.


« Nous les dotons d’outils pour être en phase avec leurs valeurs et être la meilleure version d’eux-mêmes », explique Laurent Meseguer, préparateur mental et directeur pédagogique des stages. « Concrètement, les jeunSe préparer mentalement à es repartent avec une meilleure conscience de leurs forces, de leurs motivations profondes, du sens qu’ils donnent à leurs projets, et mettent en place des techniques de conditionnement mental pour « ne jamais lâcher ». Telles des gammes de musique, à eux maintenant de répéter encore et encore les techniques pour les automatiser », poursuit l’encadrant, rompu à ces exercices, lui qui a connu le sport de haut-niveau en judo.


Comme Savannah, 17 ans, qui veut dur comme fer atteindre deux objectifs : se classer parmi les meilleures de sa catégorie en escrime, et oser prendre la parole en toutes circonstances. Ce qu’elle vient chercher au cours de ces stages, c’est d’abord des techniques : « Pour l’escrime, je maîtrise maintenant l’ancrage émotionnel. Ça va me permettre d’activer mon émotion « combativité » et me rendre plus performante », confie-t-elle.



Le début d’une aventure collective.


Pour Lina Lim, co-fondatrice des stages, « l’adolescence est le moment idéal pour appréhender ces sujets : les jeunes sont réceptifs, spontanés, et ont une envie dévorante d’accomplir des choses. Verbaliser ce qu’ils ont à l’intérieur c’est une étape essentielle pour exprimer leur potentiel dans tous les domaines ». Motivés par les sourires déterminés, des ados et de leurs parents, l’équipe ne compte pas s’arrêter là, et réfléchit déjà à d’autres thématiques et formats pour accompagner les participants sur le long terme et créer une communauté, source de force collective.